• MODE DE VIE

    Alcve et lits clos dans l’habitat ancien

    Plusieurs types de couchage existent encore dans les salles communes, caractristiques des anciens modes de vie : dcouvrir alcves, lits clos, placards (...)

  • TOUJOURS EN DEBAT

    Le Czallier : massif ou montagne ?

    C’est partir du 18me sicle que le Czallier est la fois prsent par les scientifiques, les administrateurs et les crivains comme massif ou comme montagne. Les cartes du dbut du (...)

  • VEZE

    Le moulin du hameau de Chazelou

    Ce petit moulin du 18me sicle sur le bord des Estives, a l’abandon au milieu des broussailles, est le tmoin des petites constructions difies pour les besoins communautaires. Situ en (...)

  • EGLISE DE VEZE

    Le retable en faux-semblant

    Au moment de la dpose du rtable baroque du XVIIme sicle en 2006, afin de bnficier d’une totale restauration, diffrents dcors peints sur le mur et la vote du choeur sont apparus au (...)

  • HAUTES-TERRES COMMUNAUTES

    Prochaine restauration du petit patrimoine

    38 lments architecturaux de nos villages dont 8 sur le secteur Czallier-Valle de la Sianne vont bnficier d’une restauration. Hautes-Terres Communauts vient de lancer un march public (...)

  • ARCHEOLOGIE

    La difficile datation des tumulus protohistoriques

    Les dcouvertes archologiques de la valle de la Sianne ont normment contribu tablir les tapes chronologiques d’utilisation des tertres funraires en Haute-Auvergne, notamment  (...)

  • CHARMENSAC

    L’habitat du lieu-dit "La Richard"

    Le hameau de" La Richard" situ 966m d’altitude se trouve peu de distance au nord-ouest du bourg de Charmensac. Celui-ci est implant en bordure du versant abrupt qui domine la valle (...)

  • TOPOGRAPHIE

    Une valle o coule la rivire Sianne

    La petite valle de la Sianne se situe aux confins des massifs du Cantal et du Czallier. Elle est dlimite l’est par le cours de l’Alagnon, l’ouest par la valle de (...)

  • TERRITOIRE

    La Haute-Auvergne, une zone de confins

    La Haute-Auvergne reprsente le sud-ouest actuel de l’ancienne rgion Auvergne. C’est une zone relativement isole de la plaine de la Limagne car elle en est spare par deux massifs (...)

  • GEOLOGIE

    Un massif volcanique homogne

    D’un point de vue gologique, la valle de la Sianne se situe sur la bordure mridionale du massif volcanique du Czallier qui est une entit trs homogne. Dans ce massif, le socle (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

ARCHEOLOGIE

La difficile datation des tumulus protohistoriques

Les dcouvertes archologiques de la valle de la Sianne ont normment contribu tablir les tapes chronologiques d’utilisation des tertres funraires en Haute-Auvergne, notamment partir des recherches et des fouilles sur les communes de Laurie et de Vze sur les bords du Czallier.

La chronologie de tumulus protohistoriques de Haute-Auvergne non dfinitive tablie par les archologues est fonde sur un corpus de 38 spultures livrant du mobilier et qui appartiennent diffrentes tapes chronologiques de l’ge du bronze et du 1er ge du fer (1)

Les archologues rappellent toutefois que compte tenu de l’acidit des sols, seules les inhumations associes du mobilier non prissable sont susceptibles d’tre identifies et dates. Les scientifiques restent donc prudents car certaines tapes d’utilisation des tumulus peuvent ne pas tre documentes faute de matriels dposs. Par ailleurs, certains contextes stratigraphiques de diverses dcouvertes ne sont pas suffisamment documents. Il faut cependant reconnatre l’apport exceptionnel constitu par les fouilles rcentes concernant principalement la rgion d’Allanche et les ncropoles de Lair de Laurie et de la Croix de Baptiste Vze.

Cinq priodes pour les tumulus

La premire priode d’dification et d’utilisation des fins funraires de tumulus non mgalithiques en Haute-Auvergne correspond au bronze ancien et semble dborder sur le dbut du bronze moyen. Deux spultures matrialisent cette priode. Il s’agit du tumulus du Suc des Demoiselles Vebret qui a t fouill avant 1820 et qui a livr un poignard lame triangulaire et une poigne en bronze. Une seconde spulture a livr un dpt funraire attribuable cette mme priode lors de la fouille du tumulus N°1 de Lair de Laurie en 1961.

Si la deuxime priode d’utilisation des fins funraires des tumulus est encore difficile caractriser estiment les archologues, elle est toutefois reprsente par une crmation dpose en urne mise jour dans les niveaux superficiels du tumulus N° 20 de Lair de Laurie, fouill Par Philippe Simon. Elle peut tre attribue au Bronze final selon le Professeur Milcent.

La troisime priode a t estime partir d’un hiatus documentaire de dix spultures se rattachant au Hallstatt ancien.

Le Hallstatt moyen qui reprsente la quatrime priode d’utilisation des tumulus en Haute-Auvergne a pu tre identifie partir de sept spultures documentes.

La cinquime priode d’utilisation des tumulus protohistoriques de Haute-Auvergne correspond au Hallstatt final identifie par huit spultures dcouvertes dans l’est et l’ouest du Cantal.

Durant La Tne ancienne, l’utilisation des tumulus des fins funraires se prolonge en Haute-Auvergne, mais de faon trs anecdotique, puis disparat.

----------------------

Sources : rapport de prospection thmatique avec sondage 2019 sous la direction de Fabien Delrieu.