• DESTINATION

    Le Czallier, la nature, les grands espaces...

    Le Czallier, paradis des formes et des couleurs...un territoire unique en France, fabuleusement attirant. A dcouvrir cet t

  • ALLANCHE

    Le monument de l’estive (1996)

    Install depuis le 1996 sur la place du Czallier d’Allanche, une sculpture de pierre, oeuvre du sculpteur auvergnat Jean Chauchard, voque la force tranquille de la vache rouge et son (...)

  • ESTIVALES 2021

    10 animations patrimoine au coeur de notre territoire d’Auvergne

    Pour fter nos retrouvailles aprs les confinements et pour les 20 ans de l’association Czallier valle de la Sianne, 10 initiatives patrimoniales sont proposes du 17 juillet au 17 aot (...)

  • RETROSPECTIVE GEANTE

    20 ans de l’association : l’exposition sur le patrimoine qu’on va nous envier !

    L’exposition gante rassemblera pour l’unique fois du 17 juillet au 8 aot des milliers de photos sur la fabuleuse diversit du patrimoine du Czallier et de la valle de la Sianne. (...)

  • TOUJOURS EN DEBAT

    Le Czallier : massif ou montagne ?

    C’est partir du 18me sicle que le Czallier est la fois prsent par les scientifiques, les administrateurs et les crivains comme massif ou comme montagne. Les cartes du dbut du (...)

  • VEZE

    Le moulin du hameau de Chazelou

    Ce petit moulin du 18me sicle sur le bord des Estives, a l’abandon au milieu des broussailles, est le tmoin des petites constructions difies pour les besoins communautaires. Situ en (...)

  • EGLISE DE VEZE

    Le retable en faux-semblant

    Au moment de la dpose du rtable baroque du XVIIme sicle en 2006, afin de bnficier d’une totale restauration, diffrents dcors peints sur le mur et la vote du choeur sont apparus au (...)

  • HAUTES-TERRES COMMUNAUTES

    Prochaine restauration du petit patrimoine

    38 lments architecturaux de nos villages dont 8 sur le secteur Czallier-Valle de la Sianne vont bnficier d’une restauration. Hautes-Terres Communauts vient de lancer un march public (...)

  • ARCHEOLOGIE

    La difficile datation des tumulus protohistoriques

    Les dcouvertes archologiques de la valle de la Sianne ont normment contribu tablir les tapes chronologiques d’utilisation des tertres funraires en Haute-Auvergne, notamment  (...)

  • CHARMENSAC

    L’habitat du lieu-dit "La Richard"

    Le hameau de" La Richard" situ 966m d’altitude se trouve peu de distance au nord-ouest du bourg de Charmensac. Celui-ci est implant en bordure du versant abrupt qui domine la valle (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

ALLANCHE

Le monument de l’estive (1996)

Install depuis le 1996 sur la place du Czallier d’Allanche, une sculpture de pierre, oeuvre du sculpteur auvergnat Jean Chauchard, voque la force tranquille de la vache rouge et son instinct maternel. Elle veille sur l’ancien foirail autrefois si prospre, bruissant durant de nombreuses annes lors des grands rendez-vous du march bovin de la ville d’Allanche.

C’est le Comit de la clbre fte de l’estive d’Allanche qui a propos la ralisation d’un monument afin d’honorer les leveurs, les estives et la vache Salers. L’hommage se voulait large et sincre consacrant une trilogie : un pays : le Cantal, des hommes :les paysans, une race : la Salers. Hommage appuy aux paysans du Cantal qui maintiennent avec passion la tradition de l’levage. A l’animal aussi, cette vache rouge, emblmatique du Cantal, reconnue pour la qualit de son lait et de sa viande. Au Cantal enfin, et plus spcialement le Czallier dont l’harmonie des paysages, l’humanit et la srnit des habitants et la saveur du fromage lui confrent un charme particulier bien mrit.

Pour arriver l’oeuvre dfinitivement en place Allanche, tout a commenc lorsque le Prsident de l’Association « L’Estivade en Czallier », organisatrice ds 1992 de la premire fte de l’Estive, soumet l’Assemble Gnrale de l’association l’ide de raliser une vache grandeur relle pour assurer la promotion de cette fte. Monsieur Portefaix, artisan Ruynes-en-Margeride sculpte une vache en fer. L’oeuvre sera expose la fte de l’Estive de 1994 sur la place du Czallier. Elle ne fait pas l’unanimit. On suggre alors d’employer la pierre.

Montage financier et choix de la pierre

Aprs consultation de diffrents sculpteurs auvergnats, Jean Chauchard est choisi. L’artiste n’est pas ignorant du pastoralisme de montagne, lui qui est n en pays d’Aubrac o la transhumance se perd l aussi dans la nuit des temps. Aprs consultation de ses amis aveyronnais avant d’accepter la commande, et une collaboration enrichissante avec le monde agricole, la maquette qui reprsente une vache avec son veau et le vacher fut accepte.
Deux ans de conception du projet furent ncessaires. Un large montage financier dont une souscription permettra de financer la moiti du budget, le reste viendra de contributions diverses et de subventions des collectivits.

Le choix de la pierre fut aussi capital, un bloc de lave basaltique de 6m3 et d’un poids de vingt tonnes sera extrait de la carrire de pierre volcanique de Bouzents prs de Saint-Flour. Aprs 10 mois de travail de taille dans son atelier de Moissat dans le Puy-de-Dme, de multiples retouches et finitions, Jean Chaussard a cr une oeuvre de 1,80 de hauteur crant un tmoin permanent d’une pratique aussi ancestrale que moderne pour faire vivre l’art de l’estive.

Depuis son installation le 7 novembre 1996, le monument invite les passants s’intresser une forme d’estive beaucoup plus ancienne que celle pratique dsormais dans le Czallier et tout le Cantal. Un bel hommage avec l’oeuvre de Pierrefort (Cantal) pour l’autre acteur des estives : le buronnier.